Mathon Cédric
Psychologue
06.02.31.19.20
1 bd Ch. Gounod, Alès
Cédric Mathon, psychologue à Alès

La dépression


La dépression, c'est quoi ?

Tout individu va connaître au cours de sa vie des périodes plus ou moins faciles à vivre, des « hauts et des bas ». Mais ces périodes de moins bien communes, « normales », ne doivent pas être confondues avec une maladie grave appelée trouble émotionnel. Le psychologue distingue de nombreux types de dépression pouvant être rattachés à des tableaux cliniques plus vastes (trouble bipolaire), à des événements de vie (dépression périnatale, « baby blues »). Dans la pratique quotidienne, le psychologue sera amené à accompagner la forme la plus commune des troubles de l'humeur, à savoir la dépression clinique ou dépression majeure.

Les troubles de l'humeur sont indéniablement les maladies mentales les plus fréquentes qui amènent le patient à contacter un psychologue. Des études récentes estiment ainsi que presque 6% des personnes âgées de 15 et plus ont fait état, dans les 12 mois précédant l'enquête, de symptômes liés à un trouble émotionnel. Plus largement, les études réalisées estiment généralement entre 12 et 15% le taux, au sein de la population adulte, de survenue d'un trouble émotionnel majeur durant la vie. Au sein de cette population, les femmes présentent de manière significative un taux de survenue plus important (de l'ordre de 2 pour 1).

Très communs, bien souvent confondus avec ces « coups de moins bien », les troubles de l'humeur sont parfois banalisés, « pris à la légère » par l'entourage et le patient lui-même. Ils sont toutefois des maladies très réelles dont les conséquences peuvent être très graves, voire mortelles.

Loin de n'affecter que le moral, les troubles de l'humeur affectent tout le corps, rendant très vite toute vie difficile. Le tableau clinique peut alors prendre des formes bien différentes mêlant la fatigue aux troubles gastriques en passant par les douleurs musculaires et articulaires. « Cachées » derrière ces manifestations du corps, la dépression peut ainsi restée ingnorée du patient lui même...

Quelles causes ?

Les troubles de l'humeur sont multifactoriels. Ainsi, de nombreux facteurs rentrent en interaction pour aboutir à l'expression des diverses formes des troubles de l'humeur.

La dépression fera indéniablement de son lit les parcours de vie difficile ou traumatisants. Les relations difficiles ou abusives de l'enfance seront autant de points de fixation pour des troubles de l'humeur futurs.

Les psychologues observent aussi très fréquemment l'existence d'un facteur héréditaire dans la survenue des troubles de l'humeur. Ainsi, il n'est pas rare d'observer que des patients dépressifs ou présentant un trouble de l'humeur fassent état d'antécédents familiaux présentant le même tableau clinique.

Ainsi, il semble établi que de nombreux gènes interagissent sur la survenue d'un trouble de l'humeur. Ils semblent à minima favoriser un « terreau » propice à la survenue d'un tel trouble, terreau ce combinant à d'autres facteurs pour aboutir à la survenue de l'état dépressif.

Autre constat, la survenue d'un épisode dépressif sera un indicateur important quant au risque potentiel du patient. Ainsi, les études menées par les psychologues estiment à 50% le risque pour un patient ayant connu un tel événement d'y être confronté à nouveau.

Les conditions de vie impactent également fortement le risque de survenu d'un épisode dépressif. Conditions de vie précaire (problème de logement), situation professionnelle usante (stress,...) ou de manière plus générales toutes difficultés socio-économiques quotidiennement défavorables (revenus, discrimination,...) peuvent aboutir à la survenue d'un trouble de l'humeur.

Les symptômes

Comme évoqué plus haut, la dépression peut s'exprimer sous bien des formes. Le trouble de l'humeur peut même en être non perçu. A ce titre, chaque personne vivra sa dépression, l'exprimera de manière singulière. Toutefois, le psychologue distingue un certains nombres de symptômes qui doivent alerter. Parmi ceux-ci, on retrouve :

La survenue de tels symptômes chez un proche ou chez vous sur une période excedant plus de 15 jours doit vous questionner. Psychologue implanté sur Alès, je peux vous proposer de faire le point pour envisager le moyen de mettre des mots sur ces maux !

Pour aller plus loin

Wikipedia

Ameli


Informations légales - Contacts - Accueil