Mathon Cédric
Psychologue
06.02.31.19.20
2 bd Laennec, Alès
Cédric Mathon, psychologue à Alès

Les conflits de loyauté


Les divorces, brouilles et recompositions familiales créent d'énormes conflits de loyauté. Ainsi, les enfants se retrouvent bloqués dans des situations inextricables lorsque l'amour qu'ils portent à l'un fait injure à l'autre. Si, de plus, les parents n'assument pas leur part de responsabilité dans l'échec de leur couple, les enfants sont terriblement culpabilisés de continuer à aimer le « vilain » censé avoir fait du mal au « gentil ».

Et comment ne pas s'attacher à cette belle-mère drôle, gaie et sympa qui rend papa heureux ? Mais comment ne pas culpabiliser de l'aimer quand la simple évocation de son existence fait pleurer maman ? Quels comportements adopter quant ce qui est fait pour l'un risque d'être pris comme étant fait contre l'autre ?

Pour les enfants, les conflits de loyauté s'installent au niveau des deux parents, puis entre les parents et les beaux-parents et, éventuellement même, entre fratries et demi-frères. La petite demi-sœur est si mignonne, tellement plus agréable que ce vrai grand frère bagarreur ! Pour les adultes, les conflits de loyauté vont essentiellement concerner les enfants.

Ce sera le cas du parent qui vit avec les enfants de son nouveau conjoint à plein temps et qui ne voit ses propres enfants qu'un week-end sur deux. Comment ne pas culpabiliser de donner à ses beaux-enfants ce qu'on ne peut apporter aux siens ? Mais ces conflits de loyauté peuvent aussi concerner l'ex, mal divorcé, encore dépressif, très seul, qu'on a l'impression d'enfoncer un peu plus avec son bonheur tout neuf.

Les conflits de loyauté se traduisent essentiellement par de la culpabilité. Cela veut dire qu'on porte sur ses épaules quelque chose qui n'est pas à soi (par exemple, les rancœurs d'un des parents) ou qu'on lutte contre un état de fait qu'il n'est pas en notre pouvoir de changer (par exemple, le mode de garde établi par un juge).

Il faut apprendre à lâcher prise et à rendre à chacun la responsabilité de gérer ce qui lui appartient.

Mais les enfants n'ont pas ce recul. C'est pourquoi il est indispensable que les adultes mettent de côté leurs querelles, leur souffrance et délivrent les enfants de ces conflits de loyauté. Ce n'est pas facile et cela vaut la peine de se faire aider pour dépasser jalousie, rancœurs et blessures d'amour-propre afin de pouvoir accéder à la situation avec recul et sérénité, dans le strict objectif du bien être de l'enfant.

Dans les familles recomposées, on peut ne pas s'aimer, mais on est obligés de se respecter. L’amour ne se commande pas et, s'il n'est pas au rendez-vous, une simple courtoisie sera le minimum requis. Chaque parent doit admettre le Ie droit de son conjoint à refaire sa vie et demander à l'enfant de respecter ce beau-père ou cette belle-mère. Inversement, l'amour peut naître et l'enfant ne pourra pas l'empêcher de s'installer. C'est pourquoi les enfants ont besoin de votre permission d'aimer le nouveau conjoint de votre ex pour ne pas culpabiliser de s'y attacher. Le plus simple est d'enseigner aux enfants que plus on aime de gens, plus le cœur grossit. L'amour ne se divise pas, au contraire, il se multiplie. Il petit y avoir de la place pour tout le monde dans leur cœur. Plus ils aimeront de gens, plus leur cœur grossira et saura aimer car plus on reçoit de l'amour, plus on est capable d'en donner. C'est tellement évident !

Informations légales - Contacts